REPORTAGE

BRUSSELS AFTER MARCH 22

Ca devait être un jour comme les autres, 
Mais la haine s'est abattue sur nos coeurs si pauvres, 
Pour nos âmes si faibles, trop forte est la dose, 
Une averse de terreur a détruit nos roses...

Que puis-je dire moi, que puis-je faire moi, 
Les jours qui vont venir ne seront que des nuits noires, 
A moins que... A moins que...
Nous protégions ensemble la petite flamme de l'espoir.

Et si on répondait universellement par l'union?
Certes Bruxelles pleure, certes nous souffrons...
J'entends la haine retentir dans leurs clairons
Mais nous diviser, je le jure, jamais ils ne pourront !

Tant que Manneken pissera, nous hisserons, 
Ensemble...
Toujours plus haut...
La bannière de l'union...

Oussama Meldeen


Jeune bruxellois 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now